Archives mensuelles : décembre 2015

Une écoutille fenêtre ouverte sur le monde

Texte de Valérie et Sylvain, en visite sur le D’Artagnan:

l'écoutille

C’est par un regard à travers l’écoutille que nous avons envie de vous raconter notre passage sur le D’Artagnan.    L’écoutille du D’Artagnan est toute grande ouverte sur le monde, à l’image des habitants de ce valeureux voilier.  Par cette fenêtre, le soir, nous pouvions observer l’immensité, sa lune et ses millions d’étoiles.  À l’occasion, un petit nuage chargé nous forçait à refermer temporairement cet accès à l’horizon mais dès le nuage passé, nous ne tardions pas à réouvrir la trappe pour contempler à nouveau, pour sentir le vent parfois très fort et pour ensuite retourner dans les bras de Morphée, bercés par la grande bleue.  Au petit matin, nous humions avec grand plaisir la brise chaude, nous pouvions entendre les coqs rivaliser de vocalises et la belle turquoise danser autour du fier D’Artagnan.  À l’extérieur de la grande lucarne, nous avons découvert des endroits colorés, des inconnus qui saluent des inconnus, des plages généreuses, des camaïeux de bleu, des collines bien fournies, des passages tantôt français, tantôt hollandais, des baguettes, du foie gras et du canard confit, des tortues en trottinette et d’autres nageant la brasse, des boutiques à faire rêver, des cactus pailletés, des bateaux par millier. Sint-Maarten et St-Barthelemy ont été à la hauteur de nos attentes, oh ça oui!

Du côté intérieur de l’écoutille du très accueillant D’Artagnan nous avons été témoins d’une vie remplie d’amour, une vie organisée, simplement mais assurément.  Ici, ce sont les temps qui mènent.  Le temps  dont on dispose et le temps qu’il fait: le temps qu’il fait dicte le temps qu’on a!  À bord du D’Artagnan, on est synchro, on suit la cadence, on participe aux tâches, agréables comme plus salissantes(!),  on accepte le temps, on saisi la mesure et la démesure.  La mer demeure maitresse du Capitaine et de son Grand Boss.  La violence des rafales de l’est et de la houle immense commandait le repos du D’Artagnan.  Il fallait obéir, sagement, consciemment.  On s’est senti en toute quiétude avec un équipage si à l’écoute, si prévenant.  Loulou, Denis et D’Artagnan forment un trio soudé.  Nous avons savouré chaque instant au sein de leur univers.  La fraternité est réconfortante et elle a su, pour un moment, apaiser les incertitudes et les ennuis.  Quel mémorable Noël nous avons passé avec vous.  Denis, Loulou, D’Artagnan, (et Puce et Sugar de Noël et Portos le coquin), nous vous souhaitons une merveilleuse continuité, aussi remplie que ce que vous avez à offrir.  Merci pour…TOUT! À très bientôt!

Vous là, on vous aime! , Val et Syl xxx

IMG_6792IMG_6929IMG_6951IMG_7011IMG_7228IMG_6776

IMG_6911IMG_6709

Catégories : Uncategorized | 6 Commentaires

Antigua, Barbuda , St-Barth et St-Martin !!

Antigua , Barduba , St-Barth et St-Martin !!!

Merci Éole pour le Sud Ouest , cela nous a permis comme souhaité de se rendre à Antigua. Premier mouillage à Antigua English harbour , tout près de la marina Nelsons Docyard. Marina ou est amarré des Yachts et voiliers exceptionnels. Pour ce qui est des voiliers c’est du jamais vu … !!! Par la suite en explorant les alentours  , nous rencontrons le gérant d’une conciergerie , pour MÉGA YACHT . Il nous invite pour une soirée promotionnelle sur les pontons de la marina. Nous acceptons l’invitation . Une fois sur place plusieurs représentants alimentaire offrent leurs produits en dégustation et pour accompagner le tout du vin et du champagne nous s’ont offert .Grande opération charme . Un band musical complète l’atmosphère super sympa . Le lendemain nous allons au fort Berkeley pour le point de vu qu’il nous offre sur la marina , la baie et l’océan . Nous quittons le mouillage et parcourons toute la côte sud ouest d’Antigua jusqu’a sa capitale St-Johns . Cette côte abrite des plages incomparables , comme prétend le slogan publicitaire , elles seraient du nombre de 365 une pour chaque jours de l’année. À St-Johns pas de bons mouillages , mais un quai gratuit en plein centre ville . Parfait pour le ravitaillement ,à proximité une épicerie et un marché extérieur gigantesque. Par la suite nous quittons la ville pour un mouillage à Deep Bay, ou nous retrouvons le calme et une jolie plage . Nous laissons Deep Bay pour une navigation de 25 milles direction ile de Barbuda. Barbuda est une ile plutôt plate peut visible du large avec une population d’environ 1400 habitants . Elle est également  réputée pour son sanctuaire d’oiseaux et ces magnifiques plages . Notre premier mouillage Low Bay est une immensité déserte de 14 km de sable à fleur d’océan un endroit rare même au Antilles .Une navigation de 60 milles nous sépare de Barbuda à St-Barth . Nous quittons au lever du jour et atteignons St-Barth au coucher du soleil . Dans cette navigation nous pêchons un barracuda et un beau thon rouge de quoi en faire deux  excellents repas .Nous sommes maintenant à St-Martin dans l’attente de notre visite

. Sylvain et Valérie serons de l’aventure pour 10 jours . Nous sommes très heureux de ce cadeau , quel bonheur d’avoir de la famille pour passer Noël .

A+ Et à tout ceux qui on du plaisir à nous suivre,  on vous souhaite un Joyeux Noel et une  Année exceptionnelle xx

DSC_0206 DSC_0234 DSC_0304 DSC_0308 DSC_0325 DSC_0213 DSC_0258 DSC_0244 DSC_0236 DSC_0300 DSC_0274 DSC_0221 DSC_0238 DSC_0333DSC_0313

Catégories : Uncategorized | 33 Commentaires

Bequia à la Guadeloupe !!

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

De Bequia à la Guadeloupe !!!

Nous avons quitté l’ile de Bequia vendredi le 13 novembre après une attente d’une fenêtre météo de plus d’une semaine, car nous voulions tant que possible faire nos déplacements à la voile. Il nous faillais deux jours de bonnes météo, Bequai ,St-Lucie la première journée estimée à 12 heures de navigation et St-Lucie, Martinique le lendemain . La météo a été parfaite !!!! Nous permettant de parcourir toutes ces distances à voile . Le premier mouillage en Martinique Sainte-Anne , encore une fois nous changeons de pays formalité de douane exigée. Le lendemain direction le Marin qui se situe à peine à 3 milles de Sainte-Anne , pour y refaire les provisions. Là-bas l’épicerie est directement en bordure de la baie et du mouillage . Depuis la Grenade les épiceries sont assez modestes , donc peu de variétés et des prix assez élevés . Quel bonheur de retrouver la baguette de pain , les fromages , le yogourt, la charcuterie , etc,etc,etc. Nous étions quelque peu hystérique a vouloir tout mettre dans le panier. Deux enfants dans un magasin de bonbons : ») quelques heures de plaisirs à apporter vivres de l’épicerie au zodiac , du zodiac au cockpit du bateau , du cockpit du bateau à l’intérieur et enfin tout ranger.Quelle joie de revoir le bateau rempli et de se dire ce soir on pourraient manger ça ou ça ou bien ça …. Une fois l ‘euphorie passée nous quittons pour L’Anse d’Arlet toujours en Martinique pour y mouiller et faire un peu de plongée . C’est un bon endroit pour y voir des tortues marines . De là 10 milles nous sépare de la marina  Etang Z’Abricot , bon endroit pour faire le plein d’eau, dessaler le bateau et louer une voiture pour un jour, consacré au shopping..La Martinique offre la beauté des iles  avec en plus la facilité des grands magasins. Ensuite nous déplaçons le bateau destination la capitale qui est Fort de France pour deux jours. Fort de France regroupe un tiers de la population ou cohabite commerces et effervescences de la rue . Toutes les grandes marques Françaises y sont présentes , du bonheur pour moi un peu moins pour le capitaine . Nous quittons Fort de France pour un dernier mouillage qui est Saint-Pierre .Cette ville ne compte plus aujourd’hui que 7500 habitants. Le 8 mai 1902 la totalité de sa population périt lors de l’éruption du volcan Pelée , seul rescapé , un prisonnier nommé Cyparis  fut sauvé grâce à l’épaisseur des murs de son cachot . Plusieurs ruines témoignent de ce cataclysme .Delà par une navigation plutôt dure et intense nous rejoignons la Dominique plus exactement la ville de Roseau qui en est la capitale . De notre mouillage un local vient nous proposer  de nous jumeler avec l’équipage d’un autre bateau , des gens de la Belgique , pour un tour de l’ile d’une durée de 8 à 9 heures composé de la visite des chutes Trafalgar , cavernes et cascades qui ont servis de décors au film Pirate des Caraïbes 2  en plus d,une plongée dans le parc à eau  sulfureuse appelé Champagne .Nous avons découvert la Dominique qui par son intérieure , nous à dévoilée une nature riche et sauvage . La Dominique compte 365 rivières et une végétation très luxuriante que l’on ne connaissais pas . Notre deuxième mouillage toujours en Dominique nous amène à Portsmouth tout près de Indian River . Cette rivière que l’on à  visité moyennant un guide qui à la rame ,( car les moteurs H.B. sont interdis) nous y conduit à près 1 mille à l’intérieur. Alors ces deux arrêts en Dominique nous ont permit de découvrir une Dominique méconnue .De la Dominique nous poursuivons notre navigation pour atteindre les Saintes , petit archipel constitué de deux Iles principales 3 plus petites et de nombreux ilots . Archipel qui pour nous demeure à nouveau un de nos coups coeur . Apres 2 jours aux Saintes , la météo nous invite à continuer  vers la Guadeloupe , pour mouiller tout à l,ouest à Deshais et de là attendre l’opportunité météo pour aller à Antigua.

A+

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DSC_1155DSC_1154DSC_0013DSC_0023DSC_0029DSC_0039DSC_0052DSC_0055DSC_0071DSC_0139DSC_0168DSC_0196DSC_1121

Catégories : Uncategorized | 9 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.